Zayn, Troian Bellisario, EnjoyPhoenix etc. Toutes ces stars qui se confient sur leurs troubles alimentaires

Ecrit par

Quand les stars se confient sur leurs troubles alimentaires, elles laissent des messages poignants remplis d'importance

Kylie Jenner et Tyga en GUERRE après la rupture ? Kim Kardashian dit toute la vérité en interview. Parfois, on a des confidences totalement croustillantes et WTF quand les stars s'expriment à la télé ou dans les magazines. Mais les célébrités utilisent aussi les médias pour faire passer des messages beaucoup plus forts et poignants. Comme Zayn, Troian Bellisario, EnjoyPhoenix ou encore Demi Lovato qui se confient sur leurs troubles alimentaires. Alors on se pose quelques minutes et on prend le temps de lire, car ce sont des messages vraiment importants. Mais quoi qu'il en soit, il faut être fier de son corps et les stars l'ont bien compris, comme Ariel Winter. Après Kendall Jenner, elle se dévoile ultra sexy en bikini maxi string.

Zayn

C'est dans son autobiographie Z que le chanteur s'est confié à coeur ouvert sur ses troubles alimentaires, qui ont commencé quand il était encore dans les One Direction : "Quand je regarde les photos de moi en novembre 2014, avant la tournée finale, je peux voir à quel point j'étais malade. Je n'en ai jamais parlé en public, mais j'ai compris que je souffrais d'anorexie après avoir quitté le groupe. Ce n'était pas à cause de mon poids ou quoi que ce soit, il y avait juste des jours - deux ou trois parfois - où je ne mangeais rien du tout. C'est devenu sérieux, mais à l'époque je ne m'en rendais pas compte. J'avais l'impression de n'avoir le contrôle sur aucun autre aspect que la nourriture dans ma vie de l'époque, alors... J'ai perdu tellement de poids que j'en suis devenu malade. La charge de travail et la vie sur les routes combinés avec la pression et tout ce qu'il se passait autour avec le groupe, tout ça a gravement affecté mes habitudes alimentaires."

Demi Lovato

Ce n'est pas une surprise, Demi Lovato s'est longtemps battue contre ses démons. Elle a tenu à revenir sur ses troubles alimentaires plusieurs fois, comme elle a osé le faire dans le magazine Seventeen : "Je ne pense pas qu'il y aura un jour où je ne vais pas penser à la nourriture ou à mon corps mais je vais vivre avec et j'espère que je pourrai dire aux jeunes filles de trouver un endroit sûr et d'y rester… Je m'autorise beaucoup de liberté maintenant et je me sens paisible. J'ai réalisé qu'être juste heureux est le plus important. N'ayez jamais honte de ce que vous ressentez. Vous avez le droit de ressentir n'importe quelle émotion, et de faire ce qui vous rend heureux. C'est ma devise. Si vous passez par une période sombre, dirigez vous vers votre famille, vs amis les plus proches. Ne vous mettez pas en danger. il est crucial que vous laissez vos sentiments sortir, mais n'infligez rien à votre corps, parce que votre corps est sacré. (...). Vous pouvez tout surmonter."

Troian Bellisario

Plus récemment, l'actrice de Pretty Little Liars s'est confiée sur son anorexie à Interview Magazine : "J’ai constaté qu’il y avait beaucoup de gens qui pensaient qu’il s’agissait de perdre du poids, ou d’être maigres. Mais c’est un niveau très littéral… Je ne pouvais pas demander à personne, même à ceux qui m’aiment le plus, même à mon petit ami, ma mère ou mon père, de comprendre ce que c’était pour moi… Ce n’est pas une maladie que vous pouvez voir, vous entendez juste quelque chose dans votre tête qui vous dit de ne pas manger. Pour beaucoup de raisons différentes, selon les personnes. Mais je me suis rendue compte que je ne serai pas capable de guérir complètement si les gens que j’aime ne comprennent pas, s’ils n’avaient pas d’empathie."

EnjoyPhoenix

Lors de sa participation à Danse Avec Les Stars, EnjoyPhoenix a été la cible de critique sur sa prise de poids. Et c'est sur son compte Snapchat, qu'elle a voulu mettre les choses au clair : "Avant de faire ‘Danse avec les stars’, j’avais fait beaucoup de sport, j’avais fait un régime drastique. C’était assez terrible, j’avais vraiment envie d’être bien pour l’émission et du coup je ne mangeais quasiment plus rien… Mes parents avaient peur que je sois devenue anorexique ! J’avais envie de me sentir bien pendant l’émission et c’était tout, sauf que c’était tout le contraire puisqu’au final ce programme m’a donné des gros troubles du comportement alimentaire. Je me suis retrouvée dans une impasse où je faisais deux heures et demie de sport par jour et où je ne mangeais plus rien. J’étais devenue vraiment maigris­sime. Ce qui s’est passé c’est juste que je suis devenue ultra-mince en l’espace de deux mois et ensuite je suis juste redevenue normale."

Lily Rose Depp

Comme EnjoyPhoenix, l'actrice a aussi été la cible de critique sur son poids. Même si elle reste ultra discrète sur le sujet, Lily Rose Depp a confié au magazine Elle : "Franchement, tout ça me perturbe, je vois toujours ces commentaires sur Instagram : "Elle ne mange pas", "Elle est anorexique", etc. Ça m'attriste parce que je l'ai été plus jeune et ça a été dur d'en sortir. Tous ceux qui ont été confrontés à cette maladie savent à quel point c'est difficile d'en revenir. Ça fait longtemps que j'essaie de grossir, j'ai été suivie et je suis très fière de mes progrès/ Aussi, ça me rend triste que l'on puisse penser que j'envoie ce message aux jeunes filles… Aujourd'hui, je suis bien dans mon corps."

Jade Thirlwall

Dans le livre autobiographique Our World des Little Mix, Jade Thirlwall a expliqué avoir elle aussi été anorexique lorsqu'elle était adolescente. On peut lire : "J'étais tellement maigre et pale, horrible. Je ne voulais sortir nulle part, ni voir personne. J’étais tellement déprimée, je voulais juste disparaître. Je me regardais dans le miroir et je voulais vraiment maigrir. Je savais quels aliments allaient m’aider. J’avais 13 ans quand je suis devenue anorexique. Je pense que c’est une accumulation de plusieurs choses. Mon grand-père est décédé. C’était la première fois que je perdais quelqu’un que j’aimais, c’était tellement dur à supporter. Je suis allée dans une clinique pour soigner les troubles de l’alimentation. Il a fallu que j’aille à l’hôpital pour réaliser ce que je faisais, que ce n’était pas un jeu, que c’était quelque chose de sérieux. On me disait : "Tu détruis ton corps et si tu continues comme ça, tu vas mourir". J’ai une amie qui a vécu la même chose mais en bien pire. Ses parents étaient dévastés et je me suis dit : "Bordel, je ne peux pas faire ça à ma famille." Ça m’a choqué et j’ai décidé de changer."

Lady Gaga

Lady Gaga a décidé de parler de son anorexie et de sa boulimie en conférence dans une école de Los Angeles, pour que les jeunes filles prennent confiance en elles : "Je vomissais tout le temps au lycée. Je n’étais pas aussi sûre de moi. C’est certainement plus simple pour moi d’en parler parce que c’est derrière moi. Je voulais être une minuscule ballerine toute fine, mais j’étais une voluptueuse petite Italienne avec un père qui cuisinait des boulettes de viande tous les soirs. Quand je rentrais à la maison, je demandais : "Papa, pourquoi nous donnes-tu toujours ce genre de nourriture ? Je dois être mince... Et puis un jour, ma voix allait de plus en plus mal alors j’ai arrêté. L’acide sur les cordes vocales, c’est très mauvais." Et puis elle s'est aussi confiée sur Twitter : "La question de mon poids me tourmente depuis que je suis enfant. Aucune aide n'a pu guérir ma peine jusqu'à aujourd'hui. VOUS m'avez guérie. Mon petit ami me préfère avec des formes, lorsque je mange, que je suis en bonne santé et que je me soucie peu de mon apparence. Je suis heureuse. Plus que je ne l'ai jamais été. (...) Je suis fière, quelle que soit ma taille. Et je vous aime, et je veux que vous vous aimiez quelle que soit votre apparence..."

Lily Collins

La jeune femme a elle aussi été anorexique. Et elle a voulu faire passer un message en interview pour Entertainment Tonight : "C’était une expérience entière, physiquement et émotionnellement, mais j’ai été soutenue et c’est une histoire importante à raconter. C’est un sujet qui est tabou auprès des jeunes filles, je crois (..) ce rôle était assez intense pour moi. J’ai souffert de troubles alimentaires lorsque j’étais adolescente aussi. J’ai écrit un livre l’an passé et j’ai dédié un chapitre sur cette expérience une semaine avant de recevoir le script. C’était comme si l’univers m’offrait des outils pour faire face, sans flancher, à la peur que j’avais auparavant. Ça m’a demandé de retourner en arrière, de revivre mes propres expériences. C’était donc un genre de film très différent à faire. C’était très, très personnel pour moi."

Source : Instagram @ladygaga - @lilyjcollins - @jadethirlwall - @enjoyphoenix - @lilyrose_depp @sleepinthegardan - @zayn - @ddlovato / Entertainment Tonight / Twitter @ladygaga / Our World / Magazine Elle / Snapchat EnjoyPhoenix / Z / Seventeen / Interview Magazin