Zayn en mode SUMMER LOVE, vis enfin ton rêve avec la fanfiction de l'été

Ecrit par

Nouveau rendez-vous Summer Love. Cette fois-ci, c'est pour le ténébreux et tatoué Zayn que tu vas craquer. Attention à la fanfiction 100% chaleur

Zayn en phtoshoot pour ELLE, les photos sont SUBLIMES et vous n'êtes pas prêts. Le chanteur hante vos nuits et la plupart de vos journées ? On a ce qu'il vous faut. Le SUMMER LOVE de fan2.fr est de retour avec cette semaine une nouvelle fanfiction 100% Zaynie et la température va monter d'un cran. Préparez-vous pour une aventure pleine de rebondissements, de stress, de tatouages sexy et d'amour. Une petite dose de rêve bien utile pour les fangirl en vacances, qui doivent faire face à ces 7 choses vraiment énervantes cet été. Force et courage. Allez, c'est parti pour ce nouveau SUMMER LOVE. Enjoy ;) Et pour encore plus de SUMMER LOVE, c'est ICI que ça se passe.

ENFIN LES VACANCES ! La plage, le sable fin, le soleil, l’eau turquoise et tes BFF, tu ne pouvais pas rêver mieux. Après une année à t’acharner sur les cours, les révisions et les exams, tu es libre comme l’air. Le programme de ces vacances entre potes ? NE RIEN FAIRE D’AUTRE QUE PROFITER de la vie et ça commence très bien. Tu viens de poser tes fesses sur ta serviette et tu t’apprêtes à siroter un bon cocktail. Quand soudain, c’est le drame. Tu n’as pas le temps de voir le ballon te percuter que tu te retrouves avec du jus de fruits partout sur ton nouveau maillot de bain, qui t’a coûté beaucoup trop cher pour être ruiné au bout de 10 minutes ! “NON MAIS C’EST PAS VRAI TU NE PEUX PAS FAIRE ATTEN…” Impossible de finir ta phrase, totalement paralysée devant le canon de beauté qui vient de débarquer devant toi. C’est genre TOUT ce que tu aimes ! Brun, peau halée, musclé mais pas trop, un nombre incalculable de tatouages et ce petit sourire en coin qui te laisse totalement gaga.

On ne va pas se mentir, tu as du mal à aligner deux mots face à cette créature tout droit débarquée d’un autre monde. Mais au bout du compte, tu ne t’en sors pas si mal. Pour ce faire pardonner, Zayn (ouaip, rien que son prénom fait rêver) propose de t’offrir un autre cocktail après sa partie de foot. Sans grande surprise, tes potes qui ne manquent aucune occasion pour te charrier ne se privent pas et pour couronner le tout, ils ne sont pas du tout discrets. Ils gloussent tellement fort que même la mamie à l’autre bout de la plage sonotone débranché doit les entendre. ANYWAY. Si les premiers échanges avec Zayn ont été plutôt laborieux, il faut se ressaisir. Parce que si tu continues à bafouiller comme ça, il va préférer un tête à tête avec son ballon plutôt qu’avec toi.

ET BAH TU NE PENSAIS PAS SI BIEN DIRE. Après plusieurs heures à discuter tranquillement avec tes BFF en jetant des coups d'œil à la partie de foot toutes les 30 secondes, tu réalises que le terrain de foot improvisé sur la plage est vide. Désert. Personne, Nada. Pas de Zayn, pas de potes, pas d’affaires étendues partout sur le sable. Viendrait-on de te poser un lapin ? Ce qui t’énerve le plus, ce n’est pas tant que Zayn t’ait complètement oubliée, c’est que ça te fasse de la peine. Tu lui as parlé en tout 23 secondes dans ta vie et tu ne sais même pas si tu as pensé à lui donner ton prénom. Pas question de te laisser pourrir les vacances par cet inconnu qui n’est même pas capable de jouer au foot sans amocher quelqu’un. Tu préfères donc te focaliser sur le point positif de tes vacances, à savoir tes BFF et ton cocktail, sans penser à ce regard perçant et ses tatouages parfaits. Nope, pas une seule seconde.

Cinq jours que tu es arrivée sur l’île et tu commences doucement, mais sûrement à prendre tes repères. Même si tu es en vacances avec tes potes, tu fais partie de ces personnes qui ont besoin d’un peu de temps pour elles. Pour tout le monde, c’est l’heure de la sieste et tu décides d’aller faire une petite balade sur la plage. Juste toi, ta musique, tes pensées… Et Zayn. Depuis cette rencontre, tu n’arrives pas à sortir cet Idiot de ta tête. Oui, il mérite largement que tu l’appelles comme ça. D’ailleurs, c’est devenu un nom de code avec tes potes. “Toujours pas de nouvelle de l’Idiot ?” BAH NON COMMENT POURRAIS-TU EN AVOIR ? Il n’a ni ton nom, ni ton adresse, ni ton numéro… Le pire, c’est que plus tu essaies de le détester, plus tu penses à lui. Plus tu essaies de l’éloigner de tes pensées, plus il s’en rapproche. OH MON DIEU IL SE RAPPROCHE LITTÉRALEMENT. Il est à quelques mètres de toi en train de faire un jogging, ses écouteurs sur les oreilles et une casquette sur la tête. Tu aurais pu ne pas le reconnaître s’il n’avait pas été torse nu. Ces tatouages, tu en rêves depuis cinq jours.

Tu as donc deux solutions : Soit tu le snobes totalement et tu passes à côté de lui en faisant mine de ne pas l’avoir vu, soit tu l’affrontes et tu lui balances tout ton venin. Et peut-être aussi un point dans la figure, histoire de vraiment marquer le coup.

“Salut toi” te balance Zayn tout sourire, comme si de rien n’était. Tu es tellement stupéfaite que ta première réaction est d’éclater de rire. Alors ok, un mec sûr de lui, c’est assez craquant, mais il ne faut pas non plus déconner. Il t’a quand même posé un lapin sans aucun souci. Et même s’il ne t’avait rien promis, tu trouves son attitude franchement déplacée et tu comptes bien lui faire savoir.

“Heu j’ai loupé un épisode ?” demande Zayn avec un air d'incompréhension sur le visage.

“Hum laisse-moi réfléchir… Celui où tu me proposais un verre pour te faire pardonner après avoir failli me faire perdre un œil avec ton ballon avant de disparaître ?”

D’un coup, tu perçois un air totalement gêné et désolé sur le visage de Zayn. Et tu ne peux pas t’empêcher d’avoir de la peine pour lui. IDIOT, IDIOT, IDIOT.

“Écoute je suis vraiment désolé, mais on a eu un appel urgent de la caserne, un feu de forêt venait de se déclencher et il fallait qu’on soit sur place le plus vite possible et je n’ai pas eu le temps de te prévenir.”

WOW, WOW, WOOOOOOW. Caserne + feu de forêt = Zayn en uniforme de pompier. D’un coup, tu as très très, très chaud. Ouaip, tu fais partie de ces filles qui fantasment sur les uniformes et tu assumes totalement. Enfin en temps normal. Parce que là tout de suite maintenant, tu n’assumes plus rien du tout. Tout le mal que tu as pu penser de Zayn pendant 5 jours et tous les reproches intérieurs que tu lui a faits viennent de s’envoler. Tu te retrouves juste avec le même coup de cœur que tu as eu en le rencontrant, multiplié par 10. Parle, parle, mais parle enfin, ne laisse pas ce silence désastreux et fortement embarrassant s’installer entre vous deux.

“Oh mon dieu j’espère que tout s’est bien passé. Enfin que vous avez pu arrêter le feu et qu’il n’y a pas eu de blessé. Je ne savais pas du tout, je pensais juste que tu avais totalement oublié et puis en même temps c’est pas grave tu ne m’avais rien promis du tout et…” Ok si tu ne respires pas dans les 2 prochaines secondes, tu risques de faire un arrêt cardiaque.

“Je suis revenu sur la plage après la mission et j’espérais te trouver, mais tu étais déjà partie et je n’avais aucun moyen de te retrouver. et puis après on est partis quelques jours en camp d’entraînement hors de la ville, on est rentrés ce matin.”

“Tu as passé cinq jours à t’entraîner et la première chose que tu fais en rentrant c’est un jogging ?”

“Disons que c’est un moyen simple et rapide de ratisser un maximum de plage et d’essayer de trouver que ce tu cherches en un minimum de temps. Et visiblement le destin a été plutôt cool avec moi ce matin.” Et là il te lance un regard… PFIOU. S’il n’avait pas commencé à marcher, tu lui aurais probablement sauté dessus. Mais on ne va pas trop s’emballer non plus. Commence déjà par le suivre, tu verras bien comment évoluent les choses.

À partir de ce moment-là, c’est comme si le temps s’était arrêté et que vous étiez les deux seules personnes restantes sur Terre. Les dizaines d’autres personnes sur la plage sont devenues totalement inexistantes. Tu ne sais pas vraiment combien de temps vous avez marché tous les deux, à parler de vos vies comme si vous vous connaissiez depuis des années. Si la réalité pouvait ne jamais te rattraper, tu es sûre que tu pourrais t’y faire. Vous êtes toujours en train de marcher et tu sens parfois la main de Zayn effleurer la tienne. Que ce soit intentionnel ou non, tu ne peux pas cacher que tu voudrais que le contact dure éternellement. Sauf que la réalité finit par vous rattraper et le retour sur scène est méga violent. Le téléphone de Zayn se met à hurler, littéralement.

“Oh je suis vraiment désolé, c’est la caserne, il faut que j’y aille il y a une urgence. Mais on se retrouve comme prévu ce soir à 20h devant le bar de l’étoile ? Promis cette fois-ci je serai là” crie-t-il tout en accélérant sa course, sans que tu ais le temps de dire quoi que ce soit. 20h. Le rendez-vous est pris.

20h03. Tes potes t’ont bien entendu conseillée de le faire attendre et de ne surtout pas arriver à l’heure, mais c’était plus fort que toi. Seul problème, IL N’Y A PERSONNE devant le bar de l’étoile. Bon ça ne fait que trois minutes de retard, pas la peine de s’énerver tout de suite. Sauf que les minutes passent, passent, passent, passent… Et toujours pas de Zayn. Comme vous aviez échangé vos numéros pendant votre balade sur la plage, tu décides de l’appeler. Messagerie. MAIS QUEL ESPÈCE DE… Tu es à deux doigt de l’insulter intérieurement et à voix haute de tous les noms, quand soudain tu commences à paniquer… Pompier, incendie, danger… Et s’il lui était arrivé quelque chose ? Tu commences à te ronger les ongles (sale habitude qui te rattrapes à chaque fois que le stress te gagne) et à faire les cents pas. Non, ce n’est pas possible, il ne peut pas lui être arrivé quelque chose alors que votre histoire n’a même pas encore commencé… Tu n’as même pas eu le temps d’avoir un câlin, d’avoir un baiser…

"Heu excuse moi ? Tu es là pour Zayn ?"

Tu te retournes en sursaut. Un messager ? Ça ne peut pas être bon signe ça... Le mec a dû lire une panique totale sur ton visage parce qu'il tente tout de suite de te rassurer.

"Non non ne t'inquiète pas il va bien. Il est juste à l'hôpital pour une brûlure sur la main et il a perdu son téléphone en mission. Il suppliait tous les infirmiers et les médecins de le laisser partir, mais personne ne voulait tant que les examens de routine n'étaient pas terminés. Du coup il m'a envoyé à ta recherche, mais honnêtement, je ne pensais pas que tu serais encore là 1h après."

1h déjà ? WOW ce que le temps passe vite quand on s'énerve et qu'on s'inquiète... La bonne nouvelle c'est qu'il va bien. La mauvaise, c'est que pour rejoindre l'hôpital, tu vas devoir faire le trajet avec le pote de Zayn... Sur sa mobylette... Mais pas le temps de réfléchir et de paniquer comme une bouse, tu attrapes le casque qu'il te tend et tu grimpes sur le deux-roues.

Vous devez être en route depuis 5 minutes qui t'ont parues être une éternité quand tu sens des gouttes te tomber dessus... IL NE MANQUAIT PLUS QUE ÇA ! Qu'est ce que c'est que cet été sérieusement ? Heureusement que tu portes un casque... Entre les cheveux plats et une touffe à la Jackson 5, tu as vite fait ton choix... Et heureusement que tu n'as pas mis de T-shirt blanc... BREF, tu es en pleine crise existentielle quand vous arrivez enfin devant l'hôpital... Tu suis le pote de Zayn à l'intérieur, évitant tout contact visuel avec les baies vitrées pour ne pas voir le désastre.. Vous êtes en train d'attendre votre à l'accueil pour savoir où se trouve Zayn quand tu entends ce petit rire que tu reconnaîtrais parmi des centaines.

Et là, sans réfléchir, tu commences à courir vers lui et tu lui sautes au cou pour coller tes lèvres aux siennes. Tu ne sais pas très bien d’où te vient ce courage et tu regrettes très vite, ne voyant aucune réaction de sa part. Ses lèvres restent immobiles… Pourquoi est ce que ces lèvres restent immobiles ?

“Pardon je suis désolée je ne sais pas ce qui m’a pris” tu bafouilles en faisant 3 pas en arrière, les joues cramoisies. Et le petit sourire en coin de Zayn n’arrange vraiment pas la situation.

“Eh bah je devrais me blesser plus souvent.”

“Je te préviens qu’au bout du troisième lapin tu peux définitivement m’oublier Idiot” tu réponds en lui donnant un petit coup de poing sur l’épaule. Tu es sur le point de récupérer ton bras quand il t'agrippe la main et t’attire vers lui. Et cette fois-ci, ses lèvres ont parfaitement bougé quand elles ont rejoint les tiennes. Et maintenant que tu le tiens, tu as bien l’intention de ne plus le laisser partir.

Source : fan2.fr