Taylor Swift en plein procès, son agresseur présumé prend la parole

Ecrit par

Alors que le procès qui oppose Taylor Swift à l'animateur radio David Muller se poursuit, l'agresseur présumé a enfin pris la parole. Il raconte sa version des faits et nie tout attouchement

Taylor Swift agressée, sa mère craque en plein procès et les premiers sketchs du tribunal dévoilés. Alors que le procès a débuté le lundi 7 août, l'agresseur présumé de la chanteuse, David Muller, a pris la parole mercredi 9 août. Concernant la photo de lui, la main posée sur Taylor Swift, il a avoué qu'elle était "bizarre et maladroite" mais il a nié tout attouchement.  Il a expliqué que sa main était sur la jupe de la chanteuse après qu'il ait mis son bras autour d'elle au niveau de la cage thoracique et "apparemment il est descendu". Il a poursuivi en déclarant : "Ça m'a coûté ma carrière. Ça m'a coûté mon salaire. Ça a été très dur pour ma famille. Ça a été très dur pour mes amis. Je veux être réhabilité".

De son côté, Andrea Swift, le mère de la chanteuse, a raconté que sa fille a été humiliée. Elle est revenu sur les propos de Taylor Swift ce jour-là : "Maman, un gars m'a touchée les fesses pendant un Meet & Greet". Andrea Swift a ensuite déclaré : "J'ai eu envie de vomir et de pleurer en même temps". Elle a ajouté qu'elle n'arrivait pas à croire que ce jour-là, Taylor Swift ait remercié David Muller d'avoir été là. "Ça m'a poussée à me demander, en tant que parent, pourquoi je lui ai appris à être si polie. Je ne voulais pas que cet incident définisse sa vie. Je ne voulais pas qu'elle ait à supporter les memes et gifs indéfiniment".

Source : CNN / The Guardian