Sheryfa luna : Interview 400 coups

Ecrit par

Sheryfa Luna : “Mon dernier coup de foudre ? Robert Pattinson !”

a 20 ans, un album qui cartonne, un enfant, un bouquin... tout est allé très vite pour elle. On en a profité pour aller à sa rencontre et lui soutirer ses derniers “coups”. Attention les yeux, Sheryfa n'a pas sa langue dans sa poche !

Fan2.fr : Ton dernier coup de blues

Sheryfa Luna : (Elle réfléchit.) La semaine dernière, en Normandie. J'étais en séminaire pour préparer mon prochain album qui sortira en 2010. Ce disque sera très personnel. Du coup, ça remue des choses douloureuses. J'ai craqué et fondu en larmes en plein enregistrement. J'avais une boule dans la gorge, j'ai été incapable de chanter pendant une heure.

Fan2.fr : Ton dernier coup de gueule

Sheryfa Luna : Contre mon plombier ! J'ai une fuite d'eau chez moi. Et c'est une galère...

Fan2.fr : Dernier coup de main

Sheryfa Luna : Mon mari. Il est génial... (Son visage s'illumine.) Il fait tout à la maison et il s'occupe beaucoup de notre fils. Du coup, quand je rentre, je n'ai plus qu'à mettre les pieds sous la table et à regarder la télé. Pourtant, ça n’a pas été facile pour lui, car il n'a pas voulu tout ça. Mais il s’est très bien adapté à la situation.

Sheryfa luna : Interview 400 coups

Fan2.fr : Dernier coup de folie

Sheryfa Luna : Un voyage aux Maldives cet hiver. Un jour, j'ai dit à mon mari : “On part au soleil.” On s'est décidés comme ça, au dernier moment, c'était génial ! On avait l'île rien que pour nous, le paradis sur terre. On s'est retrouvés pour une fois rien que tous les deux, et j'en garde un super-souvenir. Cela dit, je dépense assez peu, je suis une fille sérieuse.

Fan2.fr : Dernier coup de foudre

Sheryfa Luna : Hum... pour ... il est sexy, ce garçon. Il a du charme, du sex-appeal. Oui, vraiment, je le trouve hyper-sexy. J'aime bien rendre mon mari jaloux, je crois que c'est bien dans un couple pour entretenir la flamme. Mais, pas de chance, il n'est pas jaloux...

Fan2.fr : Dernier coup bas

Sheryfa Luna : Je suis rancunière, et lorsqu’on me fait un sale coup, je ne l’oublie pas. Dans ce métier, quand on est au top, on a plein de gens autour de soi. Dès que ça va moins bien, il n'y a plus personne. Je me rappelle l’autre soir, lors d'un dîner, un homme important est venu me féliciter. Il me disait combien j'étais sublime, blablabla, qu'il adorait mon single… Bizarrement, à l’époque du précédent single, il ne m'avait même pas dit bonjour. Je l'ai envoyé sur les roses. Il n’a pas compris !

Fan2.fr : Dernier coup monté

Sheryfa Luna : Lors de la naissance de mon fils, les paparazzis se sont planqués devant la clinique jour et nuit. Pour rentrer à la maison, j'ai rusé. Je suis sortie avec un landau recouvert d'un drap et je me suis engouffrée dans la voiture. Ils m'ont suivie, mais ils n'ont obtenu aucune photo, car mon bébé était resté à l’hôpital. Son papa est retourné le chercher une heure plus tard. C'est triste d'en arriver là, mais je n'avais pas le choix. Et, surtout, mon stratagème a marché ! Je les ai bien eus ! Bien fait !

Fan2.fr : Dernier coup de griffe

Sheryfa Luna : Avec ma meilleure amie ! On est très exclusives. Un jour, elle m'a énervée en me parlant de l'une de ses copines à qui elle faisait plein de compliments. Ça m'a agacée ! Du coup, je lui ai rendu la monnaie de sa pièce en lui faisant croire que j'étais très proche d’une fille qu'elle déteste. Elle a fondu en larmes, ne supportant pas que je m'éloigne d'elle. Elle avait peur de me perdre.

Fan2.fr : Dernier coup fourré

Sheryfa Luna : Pour la naissance de mon fils. Mon ancien manager voulait que je pose pour un magazine en famille, avec Jr et mon mari. Il m'a presque menacée pour que je signe le contrat. D'ailleurs, je l'ai signé, mais je ne le souhaitais pas. Mon fils n'est pas à vendre. Le matin de la séance de photos, j'ai fondu en larmes et j’ai appelé le journal pour dire que j'étais malade. Finalement, je me suis désistée, leur expliquant que je ne pouvais pas faire ça. Et tant pis s'ils voulaient m'attaquer !