Moi jeune et plein(-e) d'idées, ai-je le droit de m'exprimer ?

Ecrit par

Incompréhensions, mal-être, rébellion,… Pas toujours facile de se faire entendre quand on est jeune. Pourtant, s’exprimer et être écouté, c’est possible ! Focus

Selena Gomez, Bella Thorne, Miley Cyrus, sexy, provoc' et engagées, c'est quoi être féministe en 2017 ? C’est la question que s’est posée la rédaction de fan2.fr dans la rubrique Focus sur. Cette semaine, quelques jours après le 8 mars, Journée de la femme pendant laquelle nous sommes revenus sur les 10 stéréotypes auxquels on dit FUCK, place à un tout autre sujet : La jeunesse. L'actualité récente n'est pas hyper favorable envers la jeunesse justement. Pourtant, être jeune = L’insouciance, les amis, les responsabilités minimes… "La belle vie, lalala…" Vraiment ? Les années d’adolescence sont aussi parfois pénibles. C’est une époque pendant laquelle notre personnalité se construit, notre caractère se forge. On fait des rencontres, on évolue. Sacrée époque ! (Hé, la rédac’ AUSSI est passée par là, oui, oui. ;-)) Être ado, c’est passer par des moments pas toujours simples, des disputes, des conflits, des incompréhensions. On a l’impression de ne pas être entendu, même par les membres de notre famille ! On bouillonne, on a envie de crier à l’injustice, d’exploser, on se rebelle. Et là, c’est (parfois) le drame. Mais alors, est-ce qu’il est IMPOSSIBLE d’être entendu et compris quand on est jeune ? Focus.

Résultat de recherche d'images pour

L’un des plus gros problèmes que l’on rencontre quand on est jeune est sans doute l’incompréhension. Bah oui imagine ! Tu es jeune, tu n’as pas fini les cours, même pas encore commencé tes études peut-être. Tu ne gagnes pas d’argent, tu vis avec papa-maman et dépends donc de leur porte-monnaie, tu ne payes évidemment pas d’impôts, tu ne votes même pas… Bref, c’est un peu comme si tu étais un petit kangourou, qui profite bien au chaud de la poche de maman, invisible aux yeux des autres et complètement dépendant. À ce titre, petit kangourou, tu as le droit de… Te taire et faire profil bas. Attends, tes parents et la société sont bien gentils de s’occuper de toi, tu ne vas pas EN PLUS te plaindre quand même ?! Et puis, c’est mignon un kangourou, pas vrai ? …WRONG.

Résultat de recherche d'images pour

Toi, dans ta cage dorée, dans ton petit coin tout chaud, tu rêves d’INDÉPENDANCE ! Tu as plein d’idées, plein de problèmes aussi que seul(-e) toi et tes amis peuvent comprendre ! Tu es ambitieux(-se), tu as envie de voir le monde, de construire TA vie, de T’EXPRIMER ! Parler, exposer tes opinions, débattre et, surtout, que l’on t’écoute. Mais voilà, toi, dans ton coin privilégié, à l’abri de tout, tu n’es pas écouté(-e). Tu n’intéresses pas. Qui serais-tu pour faire avancer les choses, régler les problèmes, animer les débats ? Pourtant, des débats, tu en provoques : Ta scolarité, ton insertion professionnelle, ta réussite dans la vie, ton style, ta sexualité, tes sorties, tes amis, ton insolence, ta rébellion, tes coups de gueule, ta colère,… Toi, toi, toi, toujours toi. Pourtant, tu n’es pas égoïste, tu penses aux autres. Enfin, un minimum.

Résultat de recherche d'images pour

Quand on est jeune, on a un peu tendance à se croire au centre de tout et on n’est pas forcément hyper objectif. (Allez, vous n’allez pas nous dire le contraire ! ;-)) On dramatise tout, on broie du noir. Bref, la vie est une merde et nous bah, on est un peu à son image quoi. Car oui, comme si les incompréhensions et l’impression d’être invisible ne suffisaient pas, on n’est pas vraiment très confiant. Et les engueulades, les prises de tête et les soucis, la pression de la famille, les problèmes de société qui nous pèsent aussi… Bah tout cela n’est vraiment pas facile à gérer. Jeunesse = Insouciance ? Mouais, on en doute en fait.

Résultat de recherche d'images pour

Donc, si on résume : Toi jeune, reste dans ton coin, tais-toi et attends que ça passe ! Déprimant, non ? Pourtant, la jeunesse fait régulièrement parler d’elle dans les médias et ce n’est pas toujours très flatteur. "Rebelles", "racailles", "fouteurs de merde", "casseurs"… Charmant, non ? Voilà, voilà. Mais au moins, on parle de toi, jeune. Hep, hep, hep, attendez. Pour faire parler de toi, jeune, ce serait donc ça la solution : Te rebeller, faire du bruit, provoquer le buzz, quitte à être mal vu de la part des médias et des autres générations ? Hum… Un peu extrême, non ? Et bonjour la réputation ! :( On te rassure, il y a d’autres solutions.

Résultat de recherche d'images pour

Tu penses que la violence peut tout résoudre, qu’un bon gros clash efface tous les problèmes ? C’est ton choix et si tu penses qu’élever la voix peut faire avancer les choses, libre à toi. Sache quand même que certains actes peuvent avoir des conséquences irréversibles et être sévèrement punis par la loi. Génial pour commencer dans la vie, non ? D’autres gestes, poursuivis en justice ou non, peuvent considérablement changer ta vie et tes relations avec tes proches. Bonjour les dégâts ! Tout cela pourquoi, parce que tu auras voulu faire entendre ta voix alors que tu étais jeune.

Résultat de recherche d'images pour

Sinon, tu peux AUSSI… Parler, tout simplement. Ouvrir le dialogue, poser des questions, demander des réponses ou proposer les tiennes ! Comment ? Pour te lancer, tu peux déjà échanger avec tes proches, tes amis et ta famille, tes profs, le personnel de ton collège ou ton lycée, tes voisins… Sois tranquille, tu trouveras bien quelqu’un qui acceptera de parler avec toi. ;-) Le plus ? Tu vas donner aux autres une image de maturité. Clap, clap, clap ! Tu peux aussi t’inscrire dans des groupes de paroles, participer à des cafés philo, organiser des débats dans ton école… Et, ainsi, trouver des personnes qui se posent les mêmes questions que toi ou sont intéressées par les mêmes sujets.

Image result for students gif

Si tu veux faire entendre ta voix à plus de monde, faire résonner tes idées, tu peux également t’engager auprès d’une association ou d’un syndicat étudiant par exemple. Ils sont chargés de faire entendre la voix des jeunes, les représenter auprès des pouvoirs publics et les défendre. En te joignant à ce type de structures ou en t’entourant d’un groupe, tu pourras participer à des manifestations et, ainsi, rendre visibles tes idées. Manifester est un droit garanti par l'article 11 de la Convention européenne des droits de l'Homme sur la liberté de réunion et l'article 10 de la Déclaration des droits de l'Homme et du citoyen : "Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi". Attention tout de même, certaines règles sont à respecter. La première, déclarer préalablement tous cortèges aux autorités compétentes. ;)

Related image

Dans tous les cas, quelle que soit la manière par laquelle tu as décidé de t’exprimer, garde un mot en tête : Le RESPECT. C’est primordial pour s’exprimer. Respecter l’autre, les idées et opinions des personnes en face de toi, même si elles ne sont pas d’accord avec toi, est essentiel. C’est d’ailleurs comme cela que l’on peut confronter… Ses idées. ;) Et dialoguer, échanger, ça permet de te faire considérer par tous, d’évoluer et d’avancer ENSEMBLE. Et toi, comment exprimes-tu tes idées ?

Source : fan2.fr/Déclaration Universelle des droits de l'Homme et du citoyen/Convention européenne des droits de l'Homme