Moi jeune avec de l'acné comme Bella Thorne, loin d'avoir les seins de Kylie Jenner ou les fesses de Kim Kardashian, dois-je être complexé(e) ?

Ecrit par

Que ce soit ta peau, ta poitrine, ta taille ou encore tes dents, ton apparence physique te préoccupe sans doute, comme beaucoup de monde. Face à l'apparente "perfection" des stars et au culte de l'apparence, pas facile de s'assumer. Es-tu pour autant obligé(e) de complexer ? Focus

Kim Kardashian en MINI MINI soutien-gorge dans la rue, gros plan sur ses seins ! Quand Kim K décide de se dévoiler, comment rivaliser ? Si tu trouves ton décolleté un peu trop "vide" à ton goût, voir la poitrine de ta star préférée s'exposer sur les réseaux sociaux ne doit pas aider. Et elles sont nombreuses à dévoiler leurs formes au quotidien ! Kylie Jenner NUE en robe totalement transparente (on voit absolument TOUTE SA POITRINE), n'est qu'un autre exemple.  Mais alors, toi dans tout ça, avec tes petits seins, tes dents écartées, tes boutons ou tes grands pieds, quelle est ta place ? Tu ne corresponds pas vraiment aux canons de beauté des magazines et d'Internet... Est-ce une raison de ne pas assumer TON physique ? Dois-tu complexer de ne pas être comme les stars ou, plus simplement, de ne pas ressembler à la coqueluche du collège ? Voici quelques bonnes raisons d'être TOI, tout simplement. :-)

via GIPHY

Être complexé(e), c'est ne pas assumer une ou plusieurs parties de son corps, parfois un trait de caractère. C'est penser que l'on est différent(e) parce qu'on ne correspond pas à tel ou tel pseudo critère de beauté. Complexer sur quelque chose revient à se prendre la tête parce que l'on ne ressemble pas aux autres. En gros, en avoir marre d'être unique. Intéressant, non ?

via GIPHY

D'après les photos qu'elles postent sur les réseaux sociaux ou les looks qu'elles arborent tous les jours dans la rue, on dirait que les stars ne se sentent pas concernées par les complexes. FAUX ! De nombreuses stars, comme tout le monde, comme tout être humain peut en avoir, ont des complexes, des détails qui ne leur plaisent pas. Harry Styles et sa calvitie naissante, Miley Cyrus et son nez, Selena Gomez et sa voix, Rihanna & Bella Hadid et leurs fesses, Niall Horan et ses dents, Kylie Jenner et ses lèvres ou encore Kendall Jenner et son acné... Comme nous, comme TOI, les célébrités peuvent souffrir de leur apparence. 

via GIPHY

Les stars, des boules de confiances sur pattes ? Hum, pas toujours. En revanche, pour aller au-delà de la souffrance que peuvent provoquer les complexes, certaines ont décidé d'assumer pleinement leurs "petits défauts". Demi Lovato et Ariel Winter, par exemple, ont fait une force de leurs rondeurs. Bella Thorne partage régulièrement ses coups de blues avec ses fans à cause de ses boutons. Le sujet des complexes de stars est régulier dans les médias. Les principales intéressées utilisent souvent les interviews pour révéler ce qu'elles n'aiment pas chez elles. Ainsi, les fans qui prennent souvent les stars comme modèles peuvent s'identifier à elles. Savoir que ton idole se levait une demi-heure plus tôt lorsqu'elle était au collège pour camoufler les marques sur son visage, ça fait relativiser, non ? :-)

via GIPHY

Parfois, les complexes sont générés par toutes les images de physiques un peu irréels diffusées dans les photoshoot : Les fesses bien rebondies, les jambes toutes lisses, le regard toujours pétillant, les bras musclés et les tablettes bien faites... Toutes ces photos qui nous vendent bien du rêve et qui nous rappellent que l'on est VRAIMENT différents ! Merci, merci. Parfois aussi, tout va bien dans notre tête, on ne se regarde pas trop dans le miroir et puis, un jour, des petits malins s'amusent à nous dire que notre nez est un peu trop long ou nos oreilles trop décollées. Merci les "copains" ! Les remarques pas très cool que l'on peut recevoir dans la cour d'école ou ailleurs peuvent avoir un effet dévastateur sur une personne, surtout quand elles viennent d'un groupe de plus en plus large. De petites piques, elles peuvent devenir de vraies moqueries, voire se transformer en harcèlement. Complexe, manque de confiance, inquiétude et mal-être : Tout ceci peut aller très vite.

via GIPHY

Du coup, toi, face aux stars pas trop parfaites, avec ton petit corps pas trop parfait en fin de compte, tu es un peu NORMAL(E) ! Tu ne ressembles à personne d'autre parce que tu as TES propres petits défauts, défauts qui peuvent être adorés par quelqu'un d'autre ou détestés par une tierce personne. Face à son physique, on est loin d'être objectif(ve), c'est normal, mais pour être à l'aise avec son corps et bien dans sa tête, il faut apprendre à s'aimer, comme on est. :-) Bien sûr, un complexe peut se corriger par le sport, le look, le maquillage ou, de manière plus radicale, la chirurgie esthétique. Quelle que soit la solution envisagée, mieux vaut bien réfléchir avant : "Est-ce que TOUT MOI repose uniquement sur la bosse de mon nez ?" "Est-ce que je me résume à une paire de fesses ou à mes sourcils trop épais ?" Ils en ont de la chance, d'être aussi importants ceux-là...  La réponse aux questions que tu peux te poser est bien évidemment NON. 

via GIPHY

Personne ne se résume à un détail de son apparence ; il y a la personnalité, le caractère, ses actes, son corps entier... Tu es tout ça. Commencer à s'inquiéter parce qu'on ne ressemble pas à ce à quoi on aimerait ressembler, c'est l'assurance de se prendre la tête pendant des années. Rien ne sera jamais parfait, comme tu l'imagines, ce serait trop beau (et trop facile ;-)) ! Mais apprendre à se découvrir dans le moindre détail et à s'assumer, c'est se garantir d'être plus serein(e) et plus confiant(e). Et forcément, plus épanoui(e) ! :-)

Source : fan2.fr - Crédit : fan2.fr,gq magazine,glamour