Milla Jasmine : L'agent SNCF à l'origine de l'affaire sévèrement punie !

Ecrit par

Milla Jasmine a rétabli la vérité au sujet de la sombre affaire qui porte son nom, hier soir sur Snapchat. Et aujourd'hui, on peut enfin vous dévoiler la sanction reçue par la fameuse agent SNCF !

Alors que les versions au sujet de l'affaire Milla Jasmine se sont multipliées sur la toile ce dimanche 21 juin 2021, il y a quelques heures, Milla a enfin donné sa version des faits sur les réseaux. Après avoir expliqué qu'elle était sur le point de prendre son train pour partir dans le sud rejoindre sa famille, la candidate a déclaré qu'elle avait été prise pour cible par une agent de la SNCF : “Elle me dit que ce n’est pas possible. Moi, pas de problème, les règles ce sont les règles ce n’est pas grave, je vais me débrouiller. (…) Je réponds de la manière la plus gentille possible : ‘S’il faut payer un supplément pour mes bagages, pas de soucis.’ Elle m’a répété plus agressivement : ‘Madame, vous ne pouvez pas monter dans le train avec vos valises’”.

Après ça, la célèbre candidate aurait demandé à un passager sur le quais, de la décharger d'une de ses trois valises pour qu'elle puisse monter dans le train. Et c'est là que les évènements ont pris une toute autre tournure... Milla a poursuivi dans sa vidéo : “Hystérique, elle se met entre la valise et le passager. Elle m’a dit : ‘Ça ne va pas le faire, c’est hors de question.’ Je me dis que ce n’est pas possible. Je ne comprends pas pourquoi elle s’oppose. (…) Dans le règlement de la SNCF j’ai le droit d’avoir trois valises et si j’en ai plus, de payer un supplément. A ce moment-là, je me demande ce que je lui ai fait.”

Milla Jasmine : Elle ne compte pas en rester là !

"J'ai voulu sortir mon téléphone pour filmer la scène, elle me l'a arraché des mains !" Après une heure de bataille sur le quais, les policiers sont arrivés et la bombe Milla a été placée en garde à vue. Elle a conclu son récit : « J’ai été transféré au commissariat et j’ai eu l’impression qu’ils avaient une haine envers moi et que c’était comme de la vengeance. (…) J’ai eu de la chance, une personne m’a aidée et elle s’appelle Anthony. Je suis sûre que sans lui je serais encore en garde à vue.” Si depuis, Milla est vivement soutenue par les internautes, le blogueur infos_tvr a annoncé hier soir que la contrôleuse du train avait écopé d'un sérieux avertissement par la SNCF ! Vous pensez que c'est suffisant ?