La production de Koh-Lanta attaquée en justice par une candidate, on sait pourquoi

Ecrit par

Six mois après la fin de la diffusion de Koh-Lanta, les quatre terres, Carole Collado candidate du programme a décidé de porter plainte contre la production. Et pour cause, Carole n'aurait pas reçu sa prime de confidentialité... 

À l'automne dernier, Carole Collado a fait sensation dans le programme Koh-Lanta, les quatre terres. D'ailleurs, alors qu'une saison All Stars avait été annoncée en janvier dernier par la chaîne, la Marseillaise avait déclaré sur son compte Instagram : "All Stars des 20ans. Qui doit y être ou non ? Qui mérite d'y être ou non ? L'aventurier le plus fort ou non ? Comme vous l'avez vu sur Instagram où l'on parle depuis plusieurs semaines de la saison All-Stars ! Je rejoins Moundir, Sur le point de vue concernant le casting chaque ancien aventurier et aventurière s'il en a la motivation et la chance de participer à un All-Stars."

Avant de poursuivre : "Personnellement je ne vais pas vous dire que je ne souhaite pas revenir à Koh-Lanta. Mon rêve et de revenir à Koh-Lanta comme au premier jour avec une détermination plus forte. Car ma précédente aventure à un arrière-goût d'inachevé. Je reviens en force et plus forte que jamais, je suis plus que prête. Je lâcherais rien. Je vise les poteaux et bien sur la finale. Donnez-moi la chance de revenir. Même si je doit arraché la corde avec les dents." Quelques mois après avoir fait ces confidences sur les réseaux, on est maintenant à peu près certains que la Marseillaise ne reviendra pas dans l'aventure !

Carole attaque la production de Koh-Lanta !

Et pour cause, privée d'une prime de confidentialité suite à des fuites (prime estimée à 700 euros bruts, ndlr), Carole a décidé d'attaquer la production aux Prud'hommes ! Elle a expliqué à nos confrères du site TV Mag, le Figaro : « La production nous dit qu’il y a eu des fuites mais sans nous apporter de preuves. Seul le nom de Marie-France était sorti dans la presse belge quelques mois avant la diffusion mais c’est son problème et pas le mien, je veux ma prime. Je ne peux pas laisser passer ça et j’ai fait appel à un avocat. » Contactée par nos confrères, la société de production Adventure Line Productions a assuré détenir les « preuves qu’il y a eu non-respect de la confidentialité par certains aventuriers. (...)" Avant de conclure : "Nous ne communiquerons pas les noms des aventuriers n’ayant pas respecté la clause de confidentialité pour qu’il n’y ait pas représailles contre les fautifs. » Voilà une affaire qui risque de faire du bruit !

Crédit : ⓒ TF1 / ALP