La contraception en 5 leçons

Ecrit par

Pas facile de s’y retrouver dans tous les moyens de contraception. Heureusement, il y aura toujours des gens qualifiés pour te conseiller.

1/ Première fois chez le gynéco ?

Tu ne t'es encore jamais rendue chez un gynécologue, car tu as entendu que les examens étaient très douloureux. Qu'en est-il vraiment ? Un gynécologue n’est pas seulement un médecin qui te fera des examens, il peut te conseiller si tu as la moindre question concernant la sexualité, la contraception, les règles, les maladies sexuellement transmissibles… Il est important de bien choisir son praticien. Pour cela, demande conseille à ta mère ou à l’une de tes copines qui en consulte déjà un. Mais si lors de ton premier rendez-vous tu ne te sens pas en confiance, il ne tient qu’à toi de changer de docteur, jusqu’à ce que tu trouves celui ou celle qui te conviendra à 100 %.

2/ Et le planning familial ?

Le centre de planification, appelé aussi planning familial, est un endroit où, comme tous les jeunes, tu peux te rendre si tu as des problèmes liés à ta sexualité. Il n’est pas toujours facile de parler de ce sujet avec ses parents, le plus simple est donc d’aller voir les médecins de ce centre pour leur poser toutes tes questions. Contraception, maladies sexuellement transmissibles, sexualité, tous les sujets peuvent être abordés. Ces spécialistes, qui seront à ton écoute, te donneront de vraies solutions pour t’aider à surmonter tes soucis. En plus, les consultations sont gratuites. Pour savoir où se trouve le planning familial le plus proche de chez toi, appelle Fil Santé Jeunes au 3224 (coût d'une communication ordinaire) ou dialogue avec Skype sur www.filsantejeunes.com.

3/ Se procurer la pilule sans que les parents soient au courant ?

Toutes les mineures peuvent rencontrer un médecin gratuitement et sans que ses parents ne soient au courant dans un planning familial où elle pourront avoir un entretien avec un gynécologue et avoir la pilule du lendemain, des pilules ou un autre moyen de contraception. Il n’y a pas besoin d’avoir l’aval des parents.

4/ Les préservatifs féminins

Il existe des préservatifs féminins mais c’est vrai que pour les jeunes, lors de son premier rapport sexuel, il est conseillé d’utiliser le préservatif masculin car c’est plus facile à utiliser et que c’est moins cher. Ca se présente comme un réservoir dans la même matière que le préservatif masculin. C’est un réservoir plus large avec à l’extrémité un anneau qui s’introduit dans le vagin. Eviter de mettre deux préservatifs en même temps car ils peuvent s’abîmer et du coup se déchirer. Ce n’est pas en mettant deux préservatifs que l’on diminue les risques de grossesse ou de maladies sexuellement transmissibles.

La contraception en 5 leçons

5/ C’est quoi la pilule du lendemain ?

C’est la contraception d’urgence parce que ce n’est pas un moyen de contraception dans la mesure où ça n’est pas efficace à 100%. C’est des doses importantes d’hormones qui permettent d’empêcher l’ovulation. Lorsqu’il y a un rapport à risque, ça bloque l’ovulation et donc ça évite une grossesse. Maintenant si le processus ovulatoire est entamé, il peut y avoir une grossesse dans quelques cas. On peut se procurer cette pilule dans plein d’endroits : à l’infirmerie du collège, à la pharmacie, au planning. C’est gratuit pour les mineures et sans prescription médicale ça veut dire que si une jeune fille de moins de 18 ans se présente à la pharmacie, les pharmaciens doivent lui donner la pilule du lendemain gratuitement.


6 commentaires
  • Signaler
    L’un des avantages avec la pilule contraceptive chez les jeunes est qu’elle peut diminuer l’acné qui reste un problème incontournable à l’âge de la jeunesse. Mais il faut demander un conseil auprès des médecins. Suzanne du site infoeducation.org
  • Signaler
    SAI KOI MAIRECI DE DEGOUTE
  • Signaler
    moi je prendre la pilule quand je serai marié et apres avoir eu un bebe pour espacer les naissances
  • Signaler
  • Signaler
    oui