La chronique girly de marie : Mes parents m’énervent !

Ecrit par

Ah les parents... Vous pensez les avoir sans arrêt sur le dos. Ils passent leur temps à vous interdire toutes sortes de choses. Bref, ils vous énervent. Alors, que faire ?

La chronique girly vous donnait la liste de tout ce qu’il ne faut SURTOUT PAS faire au premier rencard. Mais, lorsque que vous avez trop souvent vos parents sur le dos, savez-vous quoi faire ? Non ? Pas de panique, c’est le sujet du jour ! "Fais pas ci, fais pas ça", "range ta chambre", "fais tes devoirs", "non, tu ne sortiras pas ce soir"... Vos parents passent leur temps à vous contredire et à vous imposer des règles. Vous en avez plus qu’assez. Vous, ce que vous voulez, c’est un peu plus de liberté et surtout moins de reproches. Bref, vos parents vous énervent. Mais, que faire ? Comment pourriez-vous leur faire comprendre qu’il faut qu’ils vous lâchent un peu, car ils commencent sérieusement à vous taper sur les nerfs ?

La chronique girly de marie : Mes parents m’énervent !

Pour commencer, pas question de faire une fugue, de leur hurler dessus ou de tout simplement les rejeter. Vos parents sont comme ils sont, vous ne les changerez pas. Vous n’allez pas non plus saper leur autorité. Cette réponse peut ne pas vous plaire, mais c’est la vérité. Ce sont vos parents, vous vivez sous leur toit, vous devez appliquer leurs règles. Heureusement, vous avez quand même une petite marge de manœuvre (wink wink). Mais, pas la peine d’enfoncer la porte pour leur annoncer que vous sortez avec vos copines et que ça n’est pas négociable. Vous devez avant tout comprendre que si vos parents fixent des règles, ce n’est pas pour vous mener la vie dure. C’est tout simplement parce qu’ils vous aiment et qu’ils veulent vous protéger. Ils ne veulent pas faire de votre vie un enfer, ils sont juste inquiets.

La chronique girly de marie : Mes parents m’énervent !

À vous de leur prouver que vous êtes digne de confiance. Au lieu de laisser le conflit s’installer, essayez de dialoguer avec eux. Mieux vaut crever l’abcès et discuter de ce qui vous dérange, au lieu de ruminer votre colère dans un coin de votre chambre. On ne choisit pas sa famille, mais on peut très bien apprendre à discuter et à régler les conflits calmement. Et vous verrez, si maintenant vous détestez les dîners familiaux, dans quelques années, lorsque vous aurez quitté le nid, vous vous rendrez avec plaisir à ces repas de famille. Et si votre problème, c’est que votre chéri n’est pas affectueux, la chronique girly de marie a aussi quelques conseils pour vous. N’hésitez pas non plus à consulter la page Facebook officielle si vous avez une question. En attendant, je vous souhaite un très bon week-end et je vous dis à samedi prochain sur fan2.fr ! Et vous les filles, que feriez-vous pour calmer le jeu entre vous et vos parents ?

Source : fan2.fr