La chronique girly de marie : J'ai menti à mes parents et je me sens coupable !

Ecrit par

Qui n’a jamais menti à ses parents ? Le problème, c’est que votre conscience a décidé de s’en mêler. Résultat, vous culpabilisez. Comment vous sortir de cette situation ? La chronique girly de marie vous répond

La semaine dernière, dans la chronique girly de marie, je vous donnais mes derniers conseils avant le Bac. Vous êtes maintenant en plein dans les épreuves, mais en plus du stress des examens, vous avez également le cœur lourd. Et pour cause ! Votre conscience vous tiraille. Vous avez menti à vos parents. Même s’il ne s’agit que d’un tout petit mensonge, vous vous sentez coupable. Vous vous en voulez. Après avoir tourné le problème dans tous les sens, vous êtes arrivée à une conclusion. Il faut soulager votre conscience. Vous devez vous débarrasser de ce sentiment de culpabilité pour vous sentir mieux. Mais, comment faire pour avouer votre crime sans pour autant déchaîner la colère de vos parents. Question difficile… Heureusement, la chronique girly de marie a la solution ! Enfin, plutôt quelques conseils pour parvenir à vos fins.

La chronique girly de marie : J'ai menti à mes parents et je me sens coupable !

Pour commencer, vous devez analyser votre mensonge. Est-il énorme ? Vous a-t-il mise en danger ? Si la réponse à cette dernière question est oui, vos parents risquent d’être un peu mécontents. Mais, c’est pour la simple et bonne raison qu’ils vous aiment et s’inquiètent pour vous. Ensuite, vous devez vous préparer à leur avouer votre mensonge. Réfléchissez bien à ce que vous allez leur dire. Vous leur devez la vérité : Votre mensonge et pourquoi vous avez menti. Vouliez-vous les protéger ? Aviez-vous peur de leur réaction ? Vous sentiez-vous trop honteuse de leur en parler ? Plus vous serez sincère et honnête avec eux et plus ils vous comprendront. Ce sont vos parents, ils ne sont pas là uniquement pour vous punir ou vous empêcher de vivre. Bien au contraire ! Leur principale mission est de vous préparer pour votre avenir et de vous apporter leur amour et leur soutien.

La chronique girly de marie : J'ai menti à mes parents et je me sens coupable !

Vous devez alors entamer la conversation. Dites-leur que vous voulez leur parler. N’hésitez pas à leur expliquer que c’est difficile pour vous, mais que vous souhaitez être sincère. Lorsque vous vous sentez prête, lancez-vous ! Avouez votre mensonge, vous vous sentirez comme libérée d’un poids. Et si vos parents réagissent mal à votre aveu, faites-leur bien comprendre que vous ne vouliez pas les blesser. Le dialogue peut réparer bien des choses. Mais si c’est à votre chéri que vous avez menti, si vous voulez mettre un terme à votre relation, la chronique girly de marie vous donne aussi les 5 étapes pour rompre avec votre copain. Vous pouvez également poser votre question directement sur la page Facebook officielle des chroniques girly. En attendant, je vous souhaite un très bon week-end et je vous dis à samedi prochain sur fan2.fr ! Et vous, avez-vous déjà menti à vos parents ?

Source : fan2.fr

12 commentaires
  • Signaler
    Pourquoi mentir la vérité est beaucoup trop amusante :D ;)
  • Signaler
    Le mensonge peut parfois préserver, mais cause aussi de la peine. Je sais de quoi je parle. La seule façon de se libérer de ce poids si vous n'arriver pas à le leur avouer en face. Écrivez leur une lettre, ça marche. ❤️
  • Signaler
    Ouais
  • Signaler
    Oui mais je leur avoue pas.
  • Signaler
    Bien sûr qu'on a déjà menti à ses parents. L'erreur est humaine.