La Chronique d'Ann-Flore : Ma première peine de coeur

Ecrit par

Aujourd'hui je vous livre quelques conseils pour vous remettre de votre première peine de coeur. Eh oui, il est difficile de panser nos petits coeurs, alors essayons de nous serrer les coudes ! Voici mes remèdes de grande soeur.

Une chose est sûre mesdemoiselles, après l'étape du premier baiser, du premier amoureux, nous sommes toutes forcément passées, ou nous passerons toutes, par la case peine de coeur. Si l'expérience des plus âgées peut servir aux plus jeunes, je vais donc essayer de vous livrer quelques petits conseils, afin surmonter cette passade un peu dure. Laissez-moi deviner... Vous n'avez plus très faim, vous n'avez pas trop la frite et surtout pas la volonté de sortir de sous votre couette ? Ne cherchez plus, vous couvez tout les symptômes d'une jolie peine de coeur.

Mon premier conseil est de vous entourer de monde ! Ne restez pas toutes seules les filles. Essayez de passer du temps avec vos proches, c'est assurément le meilleur moyen pour se changer les idées ! Entourez vous de vos copines ou de vos parents, frères et soeurs confondus. Ne restez pas seules à vous faire des noeuds au cerveau, la présence de personnes chères à notre coeur est le meilleur des pansements pour nos petits coeurs.

Deuxièmement et il s'agit peut-être de mon conseil le plus important, parlez de votre malaise autour des vous les filles ! Essayez de vous trouver des épaules sur lesquelles compter. Mais attention, il ne s'agit pas de revivre votre rupture ou votre chagrin d'amour, ni d'imaginer d'autres scénarios dans lesquels une fin heureuse est envisageable, non non non. Ne vous torturez pas plus longtemps, les choses sont ainsi. Il s'agit maintenant d'évacuer le mal pour passer à autre chose. Ne vous renfermez pas sur vous même. Vos amies et vos parents risquent de s'en inquiéter, l'important est d'être honnête avec eux. Vous vous sentirez soulagée, écoutée mais surtout épaulée.

La Chronique d'Ann-Flore : Ma première peine de coeur

Enfin les filles, même si vous rechignez à sortir de votre lit, il n'y a rien de mieux que de bousculer un peu votre quotidien. Ne restez pas non plus sur votre canap' à regarder la télé, essayez d'entreprendre des sorties, ou de faire de faire des choses que vous n'avez pas l'habitude de faire. Faire autre chose, c'est déjà penser et passer à autre chose. Eh oui les filles, il est possible d'apprécier de nouvelles activités, même sans votre (ancien) amoureux ! Les choses continuent sans lui, il faut s'y faire le plus rapidement possible. Et rien ne vous fera plus avancer que de penser à un nouvel emploi du temps, sans lui. Vous réaliserez ainsi que beaucoup d'autres choses vous attendent dehors !

Vous l'aurez compris mesdemoiselles, là encore il n'y a pas de solutions miracles. Seuls quelques conseils peuvent vous aider à supporter cette passade. Car oui, il ne s'agit que d'une passade, le temps fera le nécessaire pour vous soigner, mais en attendant il s'agit d'être supportée et écoutée. Votre entourage vous aime et vous aidera à penser votre quotidien différemment. Même nous n'oublions jamais notre premier amoureux, ne perdez pas espoir, l'avenir est plein de surprises, d'accord les filles ?


13 commentaires
  • Signaler
    Les peines de cœur, je crois que c’est pour les jeunes seulement. Quand on est grand, notamment avec la charge de travail qu’on a, on n’y pense plus la plupart du temps. Mais merci quand même pour votre article. Alice du site infolocationutilitai re.org
  • Signaler
    des peines de coeur jen ai eu mais le pire c quand il ce tappe ta soidisant meilleure pote
  • Signaler
    flemme de lire
  • Signaler
    J'aurais dû lire ça bien avant *) même si j'suis guérie j'en suis resortie plus forte :D
  • Signaler
    bon conseil très bon à savoir!