Fangirl des années 2000 vs des années 2010, les 7 choses qui ont VRAIMENT changé !

Ecrit par

Être une fangirl des temps modernes, c'est quand même vachement cool. Surtout quand on compare avec ce qui se passait quelques années en arrière

Zayn Malik BAD BOY dans son clip "BeFoUr", il joue avec le feu et c'est hot au possible. Notre petit doigt nous dit que quelques secondes à peine après sa sortie, cette vidéo a vite fait le tour du monde. Merci qui ? Les réseaux sociaux ! Bien sûr qu'ils ne datent pas d'hier, mais en quelques années, ils ont quand même bien évolué. Forcément, être une fangirl des années 2010 c'est un peu plus facile que dans les années 2000. On ne vous parle même pas des années 90. Alors ça prend peut-être plus de temps, ça demande sans doute beaucoup plus d'énergie et d'implication, mais au moins, les infos circulent à la vitesse de l'éclair. Tous ceux qui se souviennent de leur vie de fan avant l'arrivée de Twitter et des smarphones pourront faire la différence. Les autres, vous vous rendrez compte de la chance que vous avez. Imaginez qu'il n'y a pas si longtemps, vous auriez dû attendre la fin du mois et l'achat de votre magazine people pour découvrir que Kendall Jenner et Niall Horan ont débarqué sur Snapchat. Sauf que ça n'existait même pas encore... Quand on vous dit que ce n'était pas facile tous les jours ! Vous souvenez-vous de changements majeurs dans la vie des fangirl entre les années 2000 et les années 2010 ?

1. La communication avec les stars

Aujourd'hui, on peut assaillir les profils Twitter des stars avec des messages. 140 caractères et le tour est joué. Pour les plus chanceux, c'est aussi possible en MP. Ça prend trois minutes et ça ne coûte rien. Éventuellement quelques courbatures dans les doigts à force de taper sur le clavier. Alors imaginez qu'au début des années 2000, c'était par voie postale que tout se faisait. Grâce aux carnets d'adresses de stars dans les magazine people (on vous en parle juste en-dessous), on pouvait envoyer un petit courrier aux Linkup (OUI C'EST UN VRAI GROUPE) ou à Lorie... Si vous ne connaissez pas. Du coup, pas question d'envoyer un courrier tous les jours, c'est pas donné les timbres.

2. Les magazines people... Une fois par mois

Si certains resteront des amoureux inconditionnels du papier, on ne va pas se mentir : Le Web c'est quand même beaucoup plus simple. Presque instantanément, vous avez la possibilité d'être au courant de tout ce qu'il se passe sur la planète People. Ouaip, c'est pratique et ça change de l'époque où l'accès à Internet n'était pas aussi simple et que les news arrivaient à la fin du moins avec la sortie des magazines people.... Quand les parents voulaient bien l'acheter au lieu du carnet de devoirs pour le trajet des vacances... Forcément, apprendre 3 semaines après que Zayn Malik a sorti un nouvel album, c'est impensable aujourd'hui.

3. Le cloud VS les baladeurs CD

Si Mind Of Mine est sorti aujourd'hui, l'album avait déjà pointé le bout de son nez illégalement la veille. Certains d'entre vous connaissent d'ailleurs déjà toutes les chansons par cœur à l'heure qu'il est. Sans même avoir besoin de supplier vos parents d'aller faire un tour dans le supermarché le plus proche pour acheter l'album. Parce que ça se passait comme ça à l'époque. Ensuite, on pouvait ENFIN l'écouter grâce au super baladeur CD, ou éventuellement sur les MP3. Mais là c'était déjà le grand jeu. Encore plus classe, les téléphones qui commençaient vaguement à ressembler à des smartphones.

4. La venue des stars en France... Qui passait totalement inaperçue

Encore la faute de l’inexistence des réseaux sociaux... Aujourd'hui, Kendall Jenner a à peine posé un pied hors de l'avion qu'on sait déjà qu'elle est à Paris. Parfois même, on est au courant au moment de son départ de Los Angeles. Les emplois du temps des stars sont presque de notoriété publique. Jadis, on comprenait que Billy Crawford avait fait un petit tour par chez nous en découvrant le nouvel épisode de Stars à Domicile... Emission phare des années 2000. Forcément, c'était un peu tard pour activer le mode stalker.

5. Une vie sociale WOOP WOOP

Fan des Linkup, mais seul au monde ? Avant, vous n'aviez qu'à pleurer tout seul au fond de votre lit en écoutant l'album en boucle puisque vos BFF ne partageaient clairement pas votre passion. Maintenant, les réseaux sociaux vous permettront toujours de trouver de nouvelles personnes à qui parler de votre vie de fangirl. Même si deux écrans et parfois un bon nombre de kilomètres vous séparent, ça ne vous empêche pas de tisser des liens.

6. Le merchandising

Les One Direction recouvrent chaque centimètre carré de votre chambre et de votre corps ? On dit merci Internet qui vous permet d'acheter les chaussons, la housse de couette et le papier toilette à l'égérie du groupe. Plus besoin d'attendre le concert pour pouvoir acheter votre T-Shirt et votre porte clé. C'était comme ça du temps de Lorie les petits gars. Et NON CE N'EST PAS SI VIEUX QUE ÇA.

7. Argent avant vs argent maintenant

Ah bah non, rien a changé... La vie de fangirl ça fait toujours aussi mal au portefeuille.... KEUR SUR VOUS.

Source : fan2.fr

14 commentaires
  • Signaler
    1. La communication avec les stars : Quand, dans les années 90 on recevait une lettre par air-mail des states, avec une photo (parfois dédicacée) ça avait plus de valeur qu'un tweet !
  • Signaler
    2. Les magazines people... : Même dans les 90's il y avait d'excellents magazines musicaux qui parlaient des artistes... et pas des conneries de rumeurs sur leurs vies privées !
  • Signaler
    3. Le cloud VS les baladeurs CD : Même dans les 90's et les baladeurs K7, on écoutait de la musique...
  • Signaler
    4. La venue des stars en France... : Même dans les 90's les magazines musicaux annonçaient les concerts !
  • Signaler
    5. Une vie sociale : Même dans les 90's on rencontrait des gens qui partageaient nos goûts !