Disney Channel, son premier album, Selena Gomez... Sabrina Carpenter se confie en interview exclusive pour fan2.fr

Sabrina Carpenter s'est confiée en exclusivité à fan2.fr lors de son passage à Paris
Ecrit par

fan2.fr a pu s'entretenir avec Sabrina Carpenter, égérie Disney, qui fait une belle carrière dans la chanson avec son second album EVOLution. Découvrez l'interview sans plus attendre.

Sabrina Carpenter était de passage à Paris le 12 mai dernier à l'occasion de sa tournée européenne. Connue pour son rôle de Maya Hart dans la série Le Monde de Riley sur Disney Channel, la jolie blonde connaît aujourd'hui un beau succès dans la chanson. Son premier single "Can't Blame A Girl For Trying" a fait d'elle une star. Son premier album Eyes Wide Open en 2015 et le second EVOLution en 2016 ont confirmé son statut de nouvelle star Disney, un peu comme Selena Gomez, plus sexy que jamais pour annoncer la sortie de Bad Liar, qui touche aujourd'hui le sommet de la gloire. D'ailleurs, les deux jeunes femmes sont très proches dans la vie. Selena Gomez peut compter sur l'action des Selenators pour promouvoir son nouveau titre Bad Liar, tandis que la communauté de fans de Sabrina Carpenter ne cesse de grossir d'année en année. De Disney à sa musique en passant par son passage en France, découvrez les confessions de la belle.

Tu as sorti ton premier single "Can’t Blame A Girl For Trying" en 2014. Depuis, tu as sorti deux albums. Penses-tu avoir évolué musicalement ?

"Oui beaucoup. Quand on est adolescent on ne se rend pas compte tout ce qu’on peut faire, combien on change, et tout ce qu’on apprend. On écoute de la musique différemment, on veut faire de la musique différemment. On apprend des choses sur le monde, les gens et on continue de grandir. Je pense qu’il faut suivre ce que notre coeur nous dit. Et oui, il y a définitivement un changement entre le premier et le second album."

Ton second album EVOLution montre une nouvelle facette de ta personnalité. Finie la petite fille sage de Disney ?

"Heureusement ! Je n’ai pas eu des mères en colère après la sortie de l’album EVOLution. C’est parce qu’il est très naturel. Je n’ai pas essayé de grandir et de me défaire de cette image, c’est venu naturellement et c’est la musique que j’ai envie d’entendre et que je voulais écrire. J’ai été très chanceuse de la façon dont il a été reçu par le public."

Peux-tu nous parler de l’histoire autour de ton dernier single "Thumbs" ?

"C’est une chanson sur le monde, qui incite à ne pas suivre la foule. On est pas obligé de suivre ce que tout le monde nous dit. C’est le fait de nous faire notre propre opinion qui fait que nous sommes les personnes que l’on est. La chanson est un encouragement qui nous pousse à être qui on est et de ne pas avoir peur de ça. C’est cool d’être différent."

Tu es en tournée actuellement, qu’est-ce que ça te fait de voyager partout dans le monde ?

"Voyager à travers le monde est une partie de ma vie que j’adore le plus. C’est la première fois que je fais une tournée en Europe et j’ai l’impression que j’ai attendu ce moment toute ma vie. Ces dernières semaines ont été les plus cool que j’ai pu vivre lors d’une tournée. Je n’imagine même pas ce que ce sera la prochaine fois que je serai ici. C’est incroyable !"

Un nouvel album est-il prévu après cette tournée ?

"Je ne vais certainement pas prendre ma retraite ça c’est sûr. Je suis en train d’écrire beaucoup depuis ma première tournée. Je ne peux pas en dire beaucoup mais il y a pas mal de choses qui arrivent et je suis très impatiente. D’une certaine manière, je laisse la musique me dire quoi faire, et je fais confiance en mon instinct. J’essaye de nouvelles choses, je ne veux pas rester bloquée dans un même registre car il y a tellement à faire avec la musique."

Tu as joué à Paris, que penses-tu de la France ?

"C’est tellement beau. J’ai toujours rêvé de venir à Paris depuis que je suis toute petite, c’était mon plus grand rêve. Mes parents ont toujours dit que j’étais originaire de Paris dans une autre vie. C’est très inspirant pour moi, je suis connectée. La première fois que j’ai vu la Tour Eiffel, j’ai commencé à pleurer, ce qui paraît ridicule pour vous car vous la voyez presque tous les jours."

Tu as déclaré aimer Selena Gomez, Ariana Grande et Demi Lovato, qui ont connu des chemin similaires aux tiens. Sont-elles des modèles pour toi ?

"Je trouve que toutes personnes qui ont du succès et qui poursuivent leurs rêves sont des modèles pour moi. J’essaye de suivre mon propre chemin même si elles ont un parcours similaire au miens. Mais ces filles sont un bel exemple qui montre que l’on peut partir d’en bas et arriver au sommet. C’est facile pour les gens de ne pas vous prendre au sérieux. Ce qui m’inspire d’elles, c’est qu’on peut toujours tout faire, même si les gens vous font douter."

En parlant de ces stars, avec qui pourrais-tu collaborer ?

"Je suis une grande grande fan de Rihanna, j’adore Beyoncé, j’aime aussi beaucoup Bruno Mars. Ce sont les personnes que j’écoute souvent."

Quel message voudrais-tu faire passer à tes fans français ?

"Je t’aime, je t’aime, je t’aime (en français). Je suis très reconnaissante car je n’ai pas eu l’occasion de les rencontrer encore car j’ai plus l’occasion de voir mes fans en Amérique et ils sont si patients et toujours derrière moi. On a une longue relation à distance particulière, on s’aime et c’est la première fois que je chante à Paris et ce n’est pas la dernière. J’ai hâte de grandir avec eux."

Source : fan2.fr - Crédit : Hollywood Records